L’Assurance Décès Invalidité : protégez votre famille, quoi qu’il arrive

Parce que les coups durs n’arrivent pas qu’aux autres, protégez vous et vos proches

Protégez vous et vos proches, dès 5€ / mois : Comparez

Quel capital décès souhaitez-vous ?
 
3mn
Prévoir pour ceux qu’on aime et pour soi

  Un capital versé à vos bénéficiaires en cas de décès

  Une rente perçue en cas d’invalidité totale permanente

  Des prestations d’assistance pour vous ou vos proches

Exemple de fonctionnement :
Si vous venez à disparaître, votre famille recevra un capital pouvant aller de 20 000 € à 100 000 €.
 

Pourquoi souscrire une assurance décès ?

Hormis en cas de décès consécutif à un accident du travail ou de la circulation non responsable, rien n’est prévu par notre société pour pallier aux conséquences pécuniaires de la disparition du chef de famille.

Et si l’Homme a pour habitude d’assurer ses biens (auto, habitation, etc.), tous ne pensent pas à assurer leur bien le plus cher : leur vie. Et pourtant, s’assurer en cas de disparition prématurée est un acte de prévoyance indispensable pour assurer l’avenir des être chers. Souscrire un contrat d’assurance « Décès-Invalidité absolue et définitive » est en effet la seule solution offerte à un chef de famille pour assurer l’avenir des siens. Que couvre ce type de contrat ? L’assurance « Décès-Invalidité absolue définitive » garantit le versement d’un capital aux bénéficiaires désignés au contrat, en cas de décès de l’assuré (en général le souscripteur) par maladie ou accident. Le suicide de l’assuré est également garantit après expiration d’un délai de carence fixé en général à un an. Le contrat peut prévoir le doublement du capital en cas de décès accidentel. Le versement d’un capital ou d’une rente est prévu pour l’assuré reconnu en invalidité absolue et définitive au sens du contrat. L’ « Invalidité Absolue et définitive » c’est quoi? Egalement dénommée « Perte Totale et Irréversible d’Autonomie » (PTIA) dans la nomenclature DINTHILAC*, l’invalidité absolue et définitive désigne l’état d’une personne qui est médicalement dans l’impossibilité complète et définitive de se livrer à une activité professionnelle quelconque (et donc d’en tirer un revenu) et qui, de plus, subit une perte d’autonomie irréversible lui nécessitant l’aide d’une autre personne pour les actes ordinaires de la vie. Cet état correspond à l’Invalidité de 3ecatégorie de la Sécurité Sociale. Attention : Bien différencier de l’invalidité permanente totale. Celle-ci désigne les personnes incapables de se livrer à la moindre activité professionnelle, avec un taux d’incapacité fonctionnelle égal à 100 % selon le barème prévu par la législation sur les accidents du travail, mais dont l’état ne nécessite pas l’assistance d’une tierce personne pour réaliser les actes ordinaires de la vie (et qui peuvent donc effectuer seules 3 au moins des actes suivants : se nourrir, se laver, s’habiller et se déplacer). Comment souscrire et à quelles conditions ? La souscription d’un contrat « Décès-Invalidité absolue et définitive » nécessite, selon l’âge de l’assuré et le montant des capitaux assurés, au minimum un questionnaire médical, et très souvent une visite médicale par un médecin agréé par l’assureur (qui en règle les honoraires). Le coût d’un tel contrat est fonction du montant des capitaux souscrits, de l’âge de l’assuré, de son état de santé et des risques présentés par l’activité professionnelle exercée et par les activités sportives pratiquées par l’assuré. A noter que la cotisation augmentera en fonction de l’âge. Les points à vérifier AVANT de souscrire :